Le Village


Notre terroir

 Le Village d'AgelLe Village d’Agel

Le village (altitude 90 m), traversé par la rivière « La Cesse », est entouré de petites collines escarpées. Au sud se dresse le Pech avec sa table d’orientation et sa forêt communale de pins (plantés depuis une cinquantaine d’années). À l’ Est, on trouve les falaises de Baulong, Rocande, les Bronches qui ferment cet accès. Au Nord, on y découvre le plateau de Cazelles, le Bosc et à l’Ouest principalement les bords de rivière jusqu’à la commune voisine d’Aigues-Vives.

Ce territoire est principalement composé de Mourels, de Causses, de plaine où la vigne côtoie la garrigue méridionale, des parcelles d’olivier, la forêt de pins. Les sols sont argilo-calcaires à très forte pierrosité où se mélange le calcaire dur des garrigues, des grès, le tout découvrant par endroit des roches très blanches.

Le climat est principalement de type méditerranéen. Les étés sont très chauds et secs, les automnes et les printemps sont doux. Les hivers sont cléments, ensoleillés, et la température descend peu en dessous de 0°C. La pluviométrie est très faible, la tramontane, vent très présent, souffle souvent.

La commune adhère au Pays Haut Languedoc et Vignobles, territoire de projet, de développement économique et d’aménagement du territoire.

 

Informations :

Parc Naturel Régional Haut Languedoc www.parc-haut-languedoc.fr
Pays Haut Languedoc et Vignobles www.payshlv.com

 

Consulter la carte détaillée de la commune

 

 

Le Boulidou - Falaise de Baulong

Le Boulidou – Falaise de Baulong

Le plateau de Cazelles

 

 

L’exploitation Agricole

La viticulture

Au début du siècle, la terre appartenait à différentes catégories de propriétaires, tous lancés dans la culture intensive de la vigne. Gros propriétaires avec ouvriers permanents et journaliers côtoyaient, les petites et moyennes exploitations à caractère familial.

Ouvriers agricoles, journaliers, « ramonets » occupaient alors toutes nos maisons du village, du hameau et des campagnes.

Au début du XXème  siècle, la création des caves coopératives, s’avère être une réponse aux grandes crises qui secouent le Midi viticole et donne un autre développement à notre village.

 

cavevendange

 

 

 

Plus tard, la création des appellations d’origine contrôlée (AOC), des vins de Pays permettront de restructurer le vignoble vers plus de qualité. Les cépages présents sur ces terres d’Agel ont toujours été carignan, aramon, grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, maccabeu, marsanne, alicante, roussanne, terret, muscat …

L’AOC Minervois est l’une des plus vieille appellation.

Aujourd’hui, les exploitations présentes sont des domaines particuliers ou vignes de propriétaires regroupés auprès principalement de la cave Coopérative Les Coteaux du Minervois située à Aigues-Vives (depuis l’arrêt de la cave d’Agel).

Voir page vivre à Agel « producteurs de vin » et le site de la cave coopérative  www.lescoteauxduminervois.com

 

vendanges-à-la-Grave-1959 Vigne

 

Les Oliviers

L’expansion de l’olivier sur nos terres est liée à l’installation du climat méditerranéen. Typique de la garrigue, l’olivier résiste à la sécheresse, mais craint aussi le gel. Il peut aussi pousser dans des sols pierreux.

Sur la commune, nous retrouvons des oliviers sauvages présents dans la garrigue ou en bord de chemins et vignes, des oliveraies anciennes (revalorisées) et de nouveaux vergers plus récents.

Les variétés produites sont principalement Lucques, Olivière Picholine…, récoltées par des producteurs indépendants ou particuliers qui amènent leurs olives en cave coopérative.

A quelques kilomètres d’Agel, se trouve une cave coopérative oléicole « L’Oulibo », située au hameau de Cabezac à Bize-Minervois. www.loulibo.com

 

Olivier Oliviers

La nature autour d’Agel : faune, flore, biodiversité…

 

La rivière « La Cesse »